le 26 juin

 

les Saints Jean et Paul, martyrs (époque incertaine)

Romains, ils subirent le martyre dans leur ville natale, mais non pas sous Julien l'Apostat, comme la tradition le prétend. Leurs noms se trouvent dans la première prière eucharistique et une basilique sur le mont Célius à Rome leur est dédiée.

 

Saint Antelme, évêque, chartreux (1105-1178)

Savoyard, né au château de Chignin d'une famille noble. Jeune encore, il devint prévôt de l'église de Genève. Puis il entra à la Chartreuse de Portes, dont il devint prieur. En 1169, il fut élu septième prieur de la Grande Chartreuse et, par conséquent, supérieur général des chartreux. Obligé par le pape d'accepter le diocèse de Belley, il fut nommé légat auprès du roi d'Angleterre, afin d'essayer de réconcilier le roi avec saint Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry. Antelme ne put du reste jamais exercer cette dernière fonction, en raison de l'opposition de l'empereur Frédéric, lequel le créa cependant prince du Saint Empire en 1175. Il est un des principaux représentants du jeune ordre cartusien.

 

Saint Maxence, abbé (vers 448-515)

Natif d'Agde, dans l'Hérault, il fut éduqué par saint Sévère. Il entra dans un monastère du Poitou, actuellement appelé Saint-Maixent, et en devint abbé. Très estimé par Clovis 1er, il était vénéré par les habitants de la région qu'il avait protégés contre les envahisseurs barbares.

 

la Bienheureuse Marie-Madeleine Fontaine, vierge et martyre (1723-1794)

Née à Etrépagny, dans l'Eure en France, elle entra en 1748 au noviciat des Soeurs de la Charité de saint Vincent de Paul. A partir de 1767, elle fut supérieure de la maison de son ordre à Arras. Elle fut guillotinée à Cambrai, pendant la Révolution française, avec trois religieuses de sa communauté. Béatifiée par Benoît XV en 1920.

 

le Bienheureux Jose Maria Escriva de Balaguer, prêtre, fondateur (1902-1975)

Né à Barbastro en Espagne, il s'orienta très tôt vers le sacerdoce. Devenu prêtre, il oeuvra auprès des pauvres de Madrid tout en préparant un doctorat en droit. En 1928, il fonda l'Opus Dei qu'il dirigea jusqu'à sa mort. L'essentiel de son message fut la vocation universelle à la sainteté. Béatifié par Jean Paul II en 1992.